Rajasthan : de Jodhpur à Roopangarh, 8 avril 2010

Nous nous éveillons à Jodhpur, seconde plus grande ville de l’état du Rajasthan en terme du nombre d’habitants. Fondée en 1459, elle est surnommée la ville bleue car la plupart des maisons de la vieille ville sont peintes de cette couleur.

Ce matin là, nous avons rendez-vous au fort qui surplombe Jodhpur : le Fort Mehrangarh.

Le Fort Mehrangarh était une pièce stratégique en terme de défense militaire mais également une résidence secondaire pour le maharadjah lors de ses venues à Jodhpur.

Après la visite du fort, 5h de route nous attendent pour rejoindre la ville de Pushkar où nous déjeunons. (Cette série de photos n’est pas de moi, elle est destinée à vous donner un aperçu du lieu)

Pushkar est une petite ville, la seule d’Inde où l’on vénère le dieu Brahma : le dieu créateur, reconnaissable grâce à ses 4 têtes et ses 4 bras. Les autres villes vénèrent préférentiellement :

–          Vishnou : le dieu protecteur, souvent représenté en bleu assis dans un lotus, a 4 bras. Krishna et Bouddha sont des incarnations de Vishnou.

–           Shiva : dieu destructeur et régénérateur, c’est lui qui a le  3ème œil de la « sagesse ».

Pushkar est un lieu de pèlerinage qui attire ½ millions de fidèles et 100 000 touristes chaque année au mois de novembre. C’est a cette période également que se tient la foire aux dromadaires la plus importante au monde.

Nous partons à pied visiter le temple de Brahma, puis les ghats du lac sacré qui aurait été créé par Brahma lui-même.

Malheureusement, les photos étaient interdites en ce lieu…. Mais ce n’est pas introuvable sur internet, je vous invite donc à observer les quelques photos ici : http://divinebrahmanda.blogspot.com/2010/06/brahma-temple-at-pushkar-rajasthan.html

Une fois cette visite terminée, nous nous rendons au fort de Roopangarh : une forteresse-palace, aménagée en hôtel en 1999. A l’origine, le fort fut bâti par le maharadjah de Kishangarh en 1648 sur un emplacement stratégique qui permettait de contrôler la route du sel. Le bus ne peut pas rejoindre le fort, c’est donc à pied que nous faisons chemin, dans les ruelles étroites de la vieille ville.

Nous sommes accueillis avec des colliers de fleurs et des cocktails rafraichissants. Nous nous installons ensuite dans nos chambres.

Le confort est un peu plus sommaire que dans les hôtels où nous étions précédemment. La climatisation ne rafraichit pas grand-chose et fait un énorme raffut…. Régulièrement, le groupe électrogène saute et nous nous retrouvons dans le noir…

Nous avons même eu des « invités » dans les toilettes ! 2 lézards qui sont tombé du dessous du rebord de la cuvette en tirant la chasse d’eau !

(Grosse crise de « chasse » dans tous le reste de la chambre !)


Une fois la douche prise, nous nous rendons sur la terrasse pour dîner à la belle étoile.

Encore une anecdote…. En nous couchant nous avons réussi à démonter un pied du lit ! ^^

2 thoughts on “Rajasthan : de Jodhpur à Roopangarh, 8 avril 2010

  1. Je suis définitivement fan de tes chroniques sur ton voyage en Inde. C’est beau, c’est beau, c’est beau.
    La chambre de l’hôtel semble super lorsqu’on la voit en photo quand même. En fait, tout semble super. Le fort aussi.

    Si je semble toute « gaga » a la vue de tes photographies et récits, ce n’est pas qu’une impression… .

    Vous comptez y retourner ? :)

Laisser un commentaire